L’aimer pour ce qu’il est… +

Solène — Témoignages

Le sappel

actualités

La prière du Notre-Père

Commentée par les membres du groupe de prière de Vénissieux tout au long de l’année 2022-2023.

« Vous donc, priez ainsi » (Mt 5,9)

 

Notre Père qui es aux cieux

 Le Père est dans l'univers, il veille sur nous. Il est là, il nous protège, il est puissant, il ne donne que de l'amour.

Il veut que nous l'appelions « Père » et que nous soyons en lien avec lui de cette façon-là.

Nous les enfants de Dieu, nous sommes tous des frères et des sœurs, c'est comme un arbre gigantesque, une grande famille.

Tous nous avons le même Père, il nous réunit.

 

Que ton Nom soit sanctifié

C'est un nom de joie, un nom de fête ; qu'il soit reconnu et connu de tout le monde.

Que ton nom soit glorifié : applaudi par tout le monde, que tout le monde te connaisse.

Cela nous fait penser au sang du Christ : c'est un saint. Dieu est au- dessus de tous les saints.

 

Que ton Règne vienne

Nous sommes en attente de quelque chose de bon. Des fois, nous n'en pouvons plus sur la terre et nous aurions envie d'être avec Lui dans les cieux. Nous avons besoin de son amour, de sa force.

Père, que ta force vienne sur nous, qu'elle nous traverse de haut en bas et que nous la donnions. Ton Règne, c'est ton soutien au quotidien, comme l'Esprit Saint, et il nous fait aller vers l'avant.

 

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel

J'accueille ta volonté, comme la statue de Marie dans la grotte de Lourdes. Elle demande quelque chose à Dieu et ensuite elle ouvre les mains parce qu'elle veut donner ce qu'elle a demandé. Marie a été appelée par Dieu, elle savait qu'elle allait perdre son fils. Dieu était avec elle.

La volonté de Dieu, c'est la paix, aimer son prochain, "soyez frères".

C'est recevoir la Parole de Dieu, la transmettre.

Il faut croire que sa volonté va se faire aussi sur la terre. Nous abandonner, accueillir sa volonté. Dieu sait où il veut nous emmener.

 

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour

 Jésus nous donne son corps et son sang : nous avons besoin de Jésus pour vivre. C'est un peu comme si nous disions : « Jésus viens ».

C'est aussi ce dont nous avons besoin dans la journée : le pain, le travail pour faire le pain ou l'acheter, la santé, la paix, la confiance, la Parole de Dieu, l'Esprit Saint et aussi tous ceux que nous rencontrerons, l'amour des frères.

Nous le lui demandons aujourd'hui et nous avons confiance qu'il le donnera pour le jour suivant. Demain lui appartient.

 

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés

 Avec Dieu c'est facile : il pardonne, il ne revient plus dessus. Mais nous les hommes, ce n'est pas toujours comme ça. Nous n'avons pas le coeur de miséricorde de Dieu pour pardonner. Les nœuds entre nous sont plus difficiles à défaire. Mais en disant « pardonne-nous », cela nous aide à nous rendre compte que nous sommes tous dans le même bain.

Quand nous faisons le geste, nous caressons pour effacer l'offense, comme si nous caressions le bien. Nous mettons le mal de côté. Nous devenons ensuite des frères et des sœurs.

À force de parler à Jésus et de parler avec d'autres personnes qui ont les mêmes problèmes, cela s'estompe, et cela aide beaucoup pour enlever le mal.

Lorsque nous étudions plus la Bible, nous arrivons mieux à comprendre et faire ce que Dieu demande et à demander pardon.

 

Ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du mal

 Il y a des démons qui ne veulent pas que nous priions. Nous devons rester sérieux dans nos prières, sincères, prier d'une prière belle, pleine de lumière.

Parce que plus on s'approche de Dieu, plus on veut suivre les pas de Jésus, plus nous sommes testés dans nos journées. Mais nous avons confiance en Dieu, nous le remercions de sa fidélité et de son aide parce qu'il sait que nous sommes des êtres faibles.

Le démon est là, il nous entraine dans la jalousie des autres, l'envie. C'est un combat pour nous jusqu'à la fin. Le mal, il faut le contourner, ce n'est pas toujours simple, mais Jésus est là.

 

Car c'est à toi qu'appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles, Amen

Le Règne: oui, c'est à Lui qu'appartiennent les fondements de l'Église. Son Règne, c'est aussi de demeurer dans le coeur des hommes et des femmes, de venir en nous. Le Règne, c'est Jésus qui nous prend par la main comme quand on prend un enfant par les mains quand il commence à marcher.

La Puissance: sur la croix, il nous a rachetés en donnant sa vie, il ouvre les mains pour envelopper tout le monde, nous emporter avec lui, nous accueillir. Ses bras sont tellement ouverts grands ! Nous demandons sa puissance, que sa force vienne en nous. Nous attendons tout de Lui.

La Gloire: c'est la puissance du Père de nous pardonner. Et cela, ça a du poids.

De toujours à toujours, c'est fixé, c'est collé, c'est du roc. Amen.

top