En cette heure là, Jésus exulta dans le souffle saint et il dit : « Je te bénis Père, Seigneur du ciel et de la terre car tu as caché cela à des sages et des intelligents et tu l’as dévoilé aux petits. Oui, Père car c’est ainsi que tu trouves ta joie. »

Luc 10,21 — Parole de Dieu

Le sappel

actualités

No 87
journal du sappel / mai 2013 DIACONIA 2013 Télécharger le journal au format PDF

EDITORIAL

SERVIR LA FRATERNITÉ 

Notre Eglise vit des moments de profond bouleversement, Benoit XVI nous a tous surpris et émus en démissionnant,  pour devenir « un simple pèlerin ». Il avait un grand souci de la charité, le service du frère. En publiant dès son arrivée l'encyclique « Deus est Caritas »; il avait encouragé les évêques français dans la mise en oeuvre de Diaconia 2013.

Un nouvel évêque de Rome a été élu, François, « Je voudrais une Eglise pauvre pour les pauvres. François est le nom de la paix, c'est ainsi que son nom est venu dans mon cœur ». Quelqu'un de son diocèse a dit de lui:  « Il écoute plus qu'il ne parle ». C'est une grande joie pour nous, un élan prophétique qui rappelle les paroles de Jean XXIII à l'ouverture du Concile, il y a cinquante ans. L'Esprit Saint aime prendre son temps !

Au moment où vous lirez ce journal le grand rassemblement de Diaconia 2013 aura eu lieu à Lourdes rassemblant près de 12.000 personnes venues se laisser enseigner par les plus pauvres. Nous espérons vivre un grand moment de la vie de l'Eglise, mais ce n'est qu'un début, une mise en route pour que les plus pauvres soient vraiment au centre de notre vie chrétienne. Nous serons une cinquantaine du Sappel, venant de Lyon, Vienne, Saint-Etienne, Reims, Chambéry et Bourg en Bresse.

A Lyon et à Bourg, nous avons organisé une journée réunissant chaque fois plus de 200 personnes à l'écoute de la parole des plus pauvres. C'est important de ne plus parler à leur place pour qu'ils puissent prendre eux-mêmes la parole.

C'est dans cet esprit que nous publions l'enseignement de Yan PLANTIER, professeur de philosophie à Lyon, sur le thème  :

« Dans l'Eglise servante, servir avec les pauvres ». 

Il nous invite à la patience, signe de l'authenticité de notre relation, qui laisse la place à la brûlure du cœur. C'est en servant leur espérance, qu' ils nous entraînent dans leur quête du salut, jusqu'à la rencontre du Sauveur.

Le témoignage de Marcelle, sortie de l'enfer de l'alcool par sa rencontre avec un Dieu Père, nous invite aussi à nous laisser entraîner dans l'élan de l'espérance.

Que cette fête de Pentecôte entraîne notre Eglise à se renouveler en profondeur !

par Dominique PATURLE, diacre au Sappel

top