En cette heure là, Jésus exulta dans le souffle saint et il dit : « Je te bénis Père, Seigneur du ciel et de la terre car tu as caché cela à des sages et des intelligents et tu l’as dévoilé aux petits. Oui, Père car c’est ainsi que tu trouves ta joie. »

Luc 10,21 — Parole de Dieu

Le sappel

actualités

No 104
journal du sappel / Décembre 2019 les 30 ANS ! Télécharger le journal au format PDF

30 Ans et de nouveaux Bergers

La Communauté vient de vivre une étape importante de son existence avec l’élection de nouveaux Bergers.
 Depuis sa fondation, il y a 30 ans, par la force des choses, il n’y a eu que 2 Bergers : Dominique jusqu’en 2004, puis Pierre qui lui a succcédé. Il a fallu beaucoup de temps pour que d'autres Communautaires puissent s’engager à vie et prendre la charge de Berger.

 

Depuis le début nous avons pensé que l’autorité devait être exercée par un Responsable Général élu et par un Conseil. Mais comme nous étions un petit nombre et vivions ensemble, (la Communauté a commencé avec 2 couples : Bigna et Dominique Paturle, Geneviève et Pierre Davienne) les décisions se prenaient pratiquement à l’unanimité. Nous avons vécu une belle expérience de collégialité et de communion dans l’Esprit Saint, non sans tensions,de  divergences de point de vue et aussi des réajustements,des  pardons reçus et donnés…

 

Ce fonctionnement était pour nous un outil qui devait permettre à la Communauté d’entendre le cri des pauvres, d’obéir à l’Église et de répondre ensemble aux motions du Saint Esprit.
Mais il fallait passer à une nouvelle étape plus ajustée à la configuration actuelle de la Communauté et cela pour plusieurs raisons :
- La Communauté a grandi. A présent, Il y a  20 Communautaires et 1 discernante ; 8 personnes sont engagées à vie, donc le renouvellement est possible.

- Nous sommes maintenant dispersés dans plusieurs villes et diocèses (Ain, Isère,  Loire, Rhône, Savoie)
- Les 4 “initiateurs” vieillissent (comme tout le monde…) et il est bon que les responsabilités incombent à des plus jeunes pour que la pérennité de la Communauté soit assurée – si Dieu le veut. Et puis, il est bon que les charges “tournent” pour que chacun sache que les responsabilités sont des services et qu’il n’est pas bon de s’y installer.

 

Le changement de Berger s’est préparé pendant plus d’un an, avec des temps de réflexion sur la gouvernance, les différents modes possibles de prises de décisions, le mode de scrutin, la manière d’utiliser les biens et l’argent, etc...

Tous les Communautaires ont été associés d’une manière ou d’une autre à la réflexion. Et à la dernière Assemblée Communautaire, en avril dernier, après avoir prié, jeûné et aussi beaucoup dialogué entre nous, nous avons élu un nouveau Conseil et un couple pour assurer la charge de Berger : Philippe et Céline Brès.

Pourquoi un couple ? Parce qu’il nous a semblé que cela correspondait à la réalité de ce qui s’était déjà vécu dans la Communauté et que le sacrement du mariage pouvait aussi être une force et un témoignage.

Être Berger, ce n’est pas un poste à tenir, mais un engagement à vivre en sachant que le souci du plus pauvre traverse toutes les dimensions de nos vies, y compris la dimension conjugale et familiale.

Peut-être y a-t-il dans ce choix une voie à creuser pour l’Église qui défend tellement la grandeur du mariage ?
Nous sommes heureux que Philippe et Céline aient répondu favorablement à l’appel qui leur a été fait de veiller à la communion dans la Communauté et à la fidélité à la mission.


Que la grâce du Seigneur les accompagne !

 

Pierre Davienne

top