Les plus pauvres sont l’artère par laquelle il faut que le sang coule pour irriguer tout le corps. Si l’artère est obstruée, le corps tout entier meurt. Pour l’Eglise, c’est une question de vie ou de mort. Si la grâce passe par eux, tout est irrigué

Père Joseph Wrésinski — Parole de sages

Le sappel

actualités

Nuit d'adoration du jeudi 3 décembre

Dans ce temps de l'Avent, nous vous proposons ce texte d'un philosophe

Le Dieu des chrétiens est précisemment assez grand pour être plus petit que nous, assez ample pour embrasser jusque notre misère.

 

C’est pourquoi tant que l’homme sera homme, tant que chacun de nous sera ce gouffre de souffrance et de joie, le Dieu Chrétien, le seul qui soit à la démesure de nos abîmes, aura sa demeure sur la terre...

 

Dieu veut s’enfanter : dans le désarroi de nos désirs, dans les recoins les moins reluisants de notre intériorité, dans notre étable enfin, au creux de nos cris.

 

 

Martin Steffens, philosophe

(il a été, un été, animateur au Sappel)

Dans la nuit, du jeudi au premier vendredi de chaque mois, nous sommes invités à prier une heure en communion les uns avec les autres.

Nous contemplons le Christ à travers le visage de tous ceux auxquels II a voulu s'identifier (Mathieu 25:31-46)

Cliquer ici pour télécharger le livret de la nuit d'adoration.

top